Full width home advertisement

Post Page Advertisement [Top]

Le Hat A Dao a pris forme au XVe siècle dans les maisons communales. Il est vite devenu un style de musique de chambre très apprécié et admiré des Kinh dans le nord du Vietnam. Malgré ses racines populaires, plusieurs mandarins et intellectuels confucéens lui ont fait des louanges. Cette musique est éventuellement devenue la musique de la cour.

La technique de chant est méticuleuse et raffinée. Les spectateurs ont souvent l'impression que la chanteuse travaille chaque syllabe. Le Hat A Dao ressemble à des poèmes en chansons. Son répertoire est assez grand et convient à toutes sortes d'occasions spéciales (rituels, divertissements ou concours).

Sans une bonne compréhension de la valeur littéraire des chants et de l'harmonie entre le chanteur et les instruments, il peut s'avérer difficile d'apprécier cette forme art dans son entité.


Source http://www.ambassade-vietnam.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bottom Ad [Post Page]