Full width home advertisement

Post Page Advertisement [Top]

Chau Doc Voyage
Chau Doc Voyage - Photo by An Bui
Chau Doc, An Giang a un potentiel touristique par sa culture et sa nature et pour l’écotourisme. Pour le tourisme culturel, il y a la situation privilégiée de la proximité du Cambodge et de la multi-ethnicité ainsi que le site archéologique d'Oc Eo, une ville du royaume proto-khmer du Funan. Pour l’écotourisme, il y a l’immense plaine des joncs, la faune et la flore des terres humides où le ciel se marie avec l’eau. Chau Doc, à l’intersection des rivières Hau et Tien, est une mosaïque culturelle des traditions islamiques Cham, hindouistes Khmer et animistes vietnamiennes. La gastronomie et l’architecture locales sont représentatives de cette mosaïque culturelle dans un décor naturel unique.

Par bateau sur la rivière Hau ou par voiture en 75 minutes environ, le visiteur arrive à Chau Doc où sur le quai il fait face à une antique mosquée islamique Cham et peut explorer la culture Cham par l’architecture des maisons traditionnelles avec gynécée, la zone réservée aux jeunes femmes, les ateliers de tissage de la soie. La communauté Cham est vivace et conserve précieusement ses coutumes dans la vie quotidienne. Une particularité est l’aquaculture sur des maisons flottantes regroupées en village sise sur la rivière. Chaque maison est construite sur un radeau flottant au-dessus d’un parc de poissons d’élevage avec un confort convenable et le dynamisme d’un peuple d’eau.

La nuit est animée et éclairée, vue de l’eau ou de la terre avec toutes les activités artistiques et commerciales. Les produits locaux sont abondants et variés et il serait regrettable de rater les occasions de les essayer. À 6 km Par la route nationale 91 se trouve le Mont Sam, un piton rocheux émergeant d’un site renommé avec la vieille pagode Tan An d’architecture ancienne évoquant l’époque décrite par Marguerite Duras dans son roman Un barrage contre le Pacifique (1950). Non loin se trouve le mausolée de Thoai Ngoc Hau (1761-1829), qui témoigne de l’époque héroïque des bâtisseurs de villages, de digues et de canaux qui ont aménagé cette terre sauvage de forêts et marécages.

On trouve aussi au Mont Sam le sanctuaire Sainte Mère Xu, une belle et grande bâtisse à l’architecture unique qui attire annuellement deux millions de visiteurs venus pour la contempler, faire des offrandes et renforcer leur foi. La fête de la Sainte Mère Xu est célébrée au quatrième mois du calendrier lunaire qui est aussi la saison des fêtes attirant des flots de visiteurs du coin et de l’étranger. Cette fête régionale est aussi culturelle et a été élevée en 2001 au niveau national. À cette occasion les visiteurs peuvent aussi monter au sommet du Mont Sam pour admirer le paysage en damier des rizières.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bottom Ad [Post Page]