Full width home advertisement

Post Page Advertisement [Top]

Jour 1:
Vol international

Arrivée à Chiang Rai (nord de la Thaïlande) et transfert pour la frontière laotienne. De là, nous avons un premier aperçu de la beauté des paysages laotiens en traversant le Mékong qui marque une frontière naturelle avec la Thaïlande.

De l’autre côté, se trouve la ville de Huay Xai, petite bourgade paisible du Laos où règne déjà le calme et la joie de vivre des Laotiens.

Nous partons pour Luang Namtha, point de départ de notre trek des prochains jours!

Nous profitons de la fin de journée dans cette ville paisible avec dîner libre au marché de nuit de Luang Namtha où nous pouvons découvrir une multitude de plats lao typiques à petits prix.

Nuit à l’hôtel

Jour 2:
Nous partons pour un trek dans le parc national de Nam Ha à travers des paysages de forêt tropicale et de montagne.

Nous débutons notre aventure dans le village Lanten de Ban Nam Leu. Le peuple Lanten fait partie du groupe ethnique des Lao Soung (Lao des montagnes). Le mode de vie de villages reste traditionnel et préservé, les femmes appartenant à cette ethnie continuent à porter les vêtements typiques des Lanten, souvent sombres mais agrémentés de magnifiques accessoires colorés. L’activité principale de cette ethnie est la fabrication de tissus qu’ils colorent en noir ou indigo à partir de fleurs trouvées dans les montagnes avoisinantes.

De ce village, nous prenons un chemin qui nous mène rapidement au cœur d’une forêt dense impressionnante. Le tourisme équitable possède une importance particulière dans cette zone où la nature est particulièrement bien protégée, notamment grâce aux treks et au travail que font les agences responsables avec les villageois pour la préserver.

Sur notre chemin, nous rencontrons certainement des villageois qui vont et viennent des marchés environnants.

Après environ 6 heures de marche dans la montagne, entre forêts luxuriantes et rizières verdoyantes, nous arrivons enfin au village où nous passerons la nuit. Afin que les villages bénéficient équitablement du tourisme, les séjours chez l’habitant sont organisés dans deux villages différents avec un système de rotation. Nous resteront donc soit dans le village de Ban Nam Goi (village Lanten) soit dans celui de Ban Nahom, tous les deux situés sur les rives de la rivière Nam Ha.

Approx. : 1h de transfert en tuk-tuk et 6 heures de marche

Jour 3:
Réveil dans le petit village laotien perdu dans les montagnes du nord de l’Indochine. Nous continuons notre trek le long de la Nam Ha. Il est habituellement fréquent de rencontrer des singes sur notre chemin dans la forêt dense qui nous entoure.

Après quelques heures de marche, nous nous arrêterons dans la forêt pour déguster un piquenique typiquement lao. Après cette pause, nous traversons la rivière de Nam Ha dans une barque en bambou pour entrer dans le Parc National de la Nam Ha. Grace au soutien de l’UNESCO, une réserve exceptionnelle a pu être mise en place dans la région, elle est recouverte à 96% d’une jungle tropicale protégée, qui abrite une faune et une flore d’une très grande diversité. Y sont notamment protégés des singes gibbons, des éléphants d’Asie et même de rares léopards.

Nous finissons notre parcours au milieu des paysages de rizières pour atteindre enfin le bord de la Nam Tha, bordés par des petits villages paisibles, d’où nous prendrons un bateau traditionnel à moteur, ou un tuk-tuk (selon la saison), qui nous ramènera dans la ville de Luang Namtha.

Nuit à l’hôtel à Luang Namtha.

Approx. : 5 heures de marche, 1 ½ heure de transfert en bateau ou 1h en tuk-tuk

Jour 4:
Après le petit-déjeuner, nous partons pour Mong Khua, une petite bourgade paisible située sur les rives de la rivière Nam Ou. Nous traversons alors des paysages magnifiques, entre montagnes et rizières, en visitant des petits villages traditionnels des ethnies Lanten et Ikhos.

Nous arrivons à Mong Khua en début d’après-midi, et prenons le temps de découvrir cette charmante petite ville située à moins de 60 km de la frontière vietnamienne. Elle est habitée par de nombreuses communautés provenant du Yunnan et du Vietnam. Nous nous baladons à travers la ville, où certains bâtiments datent de l’époque coloniale. Nuit à l’hôtel à Mong Khua

Jour 5
Nous embarquons à bord d’une barque traditionnelle à moteur pour une balade fluviale sur la rivière Nam Ou en direction du Sud. Nous sommes alors entourés de spectaculaires pics karstiques et de vallées montagneuses qui bordent la Nam Ou. Nous nous arrêtons dans un petit village, où nous pouvons avoir un aperçu de la vie quotidienne des habitants vivant le long du fleuve. Nous arrivons enfin à Muang Ngoi, un paisible petit village des bords du fleuve, accessible seulement par bateau.

Arrivée à Muang Ngoi dans l’après-midi où nous pouvons profiter de notre temps libre pour nous détendre sur les hamacs et profiter de la vue spectaculaire. Nuit à Muang Nhoi en Guesthouse.

Jour 6:
Nous partons pour un trek à travers des paysages de montagnes et de rizières pour atteindre le village Khmu de Ban Kioukhan.

Sur le chemin qui nous mène au village, nous nous arrêtons aux grottes de Tham Kaang, construites par les habitants de la région pendant la guerre d’Indochine (1960-1972), où ils s’abritaient pour se protéger des bombardements. Depuis, les grottes sont préservées, et restent en harmonie avec les paysages de montagnes environnant.

Nous arrivons dans l’après-midi au village de Kioukhan.

Nous passons alors la soirée en compagnie des habitants, et passons la nuit dans une maison traditionnelle.

Jour 7:
Après le petit-déjeuner dans le village, nous continuons notre trek à travers montagnes et rizières verdoyantes avant d’arriver au petit village Khmu de Ban Hadsapheai, situé sur les bords de la Nam Ou. De là, nous embarquons à bord de notre bateau traditionnel à moteur afin de retourner sur Muang Ngoi pour déjeuner. Nous traversons alors des paysages à impressionnants, où les pics karstiques dominent gracieusement la forêt tropicale des bords de la rivière Nam Ou.

Après le déjeuner, nous remontons à bord de notre bateau pour rejoindre le village de Nong Kiau. Nous pouvons profiter de la tranquillité de l’endroit pour nous relaxer et admirer les paysages environnant le village.

Nuit à Nong Kiaw en Guesthouse.

Jour 8:

Après le petit-déjeuner, nous remontons à bord de notre bateau pour continuer à apprécier la beauté des paysages de la rivière Nam Ou. Nous partons en direction de l’ancienne cité royale du Laos, Luang Prabang. Nous nous laissons porter par la rivière, et observons les pêcheurs sur leur barque traditionnelle et les villages pittoresques qui bordent la rive. Après quelques heures de navigation, nous nous arrêtons à la jonction entre le Mékong et la Nam Ou, où se trouvent lesgrottes de Pak Ou. Ces deux grottes creusées dans la falaise calcaire et surplombant le Mékong, revêtent un caractère sacré pour les habitants de la région. Elles furent pendant longtemps un haut lieu de pèlerinage pour les laotiens qui venaient du pays entier pour s’y recueillir. Aujourd’hui, on y trouve des milliers de statuettes de Bouddha de toutes tailles et de tous styles, déposés pas les pèlerins.

Chaque année, lors du Nouvel An Lao, en avril, les caves sont remplies de fidèles qui viennent nettoyer les nombreuses statuettes.

Avant de rejoindre les rives de Luang Prabang, nous nous arrêtons dans le village de Ban Xangthong, particulièrement réputé pour ses productions de tissus en soi et de papier de bambou.

Nous reprenons notre route et arrivons enfin à destination, où nous pouvons observer le soleil se coucher doucement sur les montagnes environnantes de la cité royale, bercée par les eaux sauvages du Mékong.

Nuit à l’hôtel à Luang Prabang

Jour 9:
Tôt le matin, entre 5h et 6h nous pouvons observer la procession des moines lors du lever du soleil. Chaque matin, les bonzes qui peuplent les nombreuses pagodes de Luang Prabang parcourent les rues dans le but de recevoir des offrandes de fidèles. Cette tradition a lieu dans tout le pays mais est particulièrement importante dans cette ville qui est un des principaux centres spirituels du nord du Laos. Notons cependant qu’il est important de veiller à respecter cette cérémonie matinale en gardant le silence et en évitant de photographier la scène de trop près.

Après le petit-déjeuner, nous partons à la découverte de Luang Prabang avec une visite du Musée du Palais Royal. Construit en 1904 pendant la colonisation française, l’ancien Palais Royal, résidence du Roi Sisavang Vong pendant plus de 50 ans, possède un impressionnant mélange de style français et lao traditionnel.

Nous continuons notre visite de la ville avec la visite des temples et pagodes les plus remarquables tels que le Vat Xieng Thong, construit par le roi Setthathirat en 1560, probablement un des plus beaux d’Indochine.

Nous débuterons l’après-midi par la visite de l’Ock Pop Tok, galerie de textiles et centre de tissage traditionnel. Puis, Nous visitons ensuite le Centre d’Ethnologie et des Arts Traditionnels, dédié aux différentes minorités ethniques du Laos.

Nous rendons ensuite visite à l’association Big Brother Mouse. Cette ONG a été mise en place en 2006 afin de facilité l’accès aux livres aux enfants. Beaucoup d’enfants laotiens n’ont même jamais vu de livres de leur vie.

Pour finir la journée, nous grimpons les escaliers de la coline du Phou Si qui s’élève au centre de la cité royale, d’où nous pouvons apprécier le coucher de soleil sur la ville majestueuse de Luang Prabang.

Nous profitons de notre soirée libre dans la ville pour déambuler dans les allées du marché de nuit, et déguster un dîner traditionnel dans l’un des nombreux restaurants de la ville.

Nuit à l’hôtel à Luang Prabang.

Jour 10:
Nous partons à la découverte des montagnes environnantes de Luang Prabang. Nous prenons la route jusqu’au village de forgerons de Hath Hient. Nous visitons alors ce village de montagne et en profitons pour observer la technique de production traditionnelle de couteaux en acier. Nous partons ensuite pour le village yuan de Ban Pickngai, d’où nous démarrons notre petit trek à travers de très belles rizières jusqu’aux villages de Ban None Tan et Ban Kok Wan habités par les minorités Khmu.

Après le déjeuner, détente et baignade dans les eaux rafraichissantes de la rivière Nam Pa, sans doute une des plus belles du Laos.

Nous reprenons la route le long de la Nam Pa et nous arrêtons dans plusieurs villages Hmong où nous découvrons leur mode de vie traditionnel et authentique.

Nuit à l’hôtel à Luang Prabang.

Jour 11:
Après le petit-déjeuner, transfert en minivan pour Vang Vieng. Nous pouvons profiter des 6 à 8 heures de route pour observer les paysages spectaculaires qui séparent les deux villes. La route serpente entre les montagnes de calcaire et les petits villages de montagne.

Temps libre en fin de journée pour se détendre après la route et apprécier les paysages spectaculaires de Vang Vieng au bord de la rivière Nam Song. Nuit à l’hôtel à Vang Vieng.

Jour 12:
Excursion à la découverte des nombreuses grottes éparpillées aux alentours de la ville de Vang Vieng, environnée par des paysages impressionnants de pics karstiques recouverts de jungle et bordés par de belles rizières verdoyantes. Nous nous aventurons dans la grotte de Tham Xang, au bord de la Nam Song. Signifiant « grotte des éléphants », elle doit son nom à l’impressionnante formation karstique qu’elle abrite. C’est également un important temple bouddhiste, un lieu calme dédié à la méditation.

Une balade dans la montagne nous permet d’accéder à la grotte de Tham Hoi, la « grotte des escargots ». Nous parcourons ses galeries immenses pour arriver au bout de la grotte, où se trouve un bassin d’eau exceptionnellement transparente, éclairé par de petites bougies, où il est possible de se baigner.

Nous découvrons ensuite la plus jolie grotte de Vang Vieng, la « grotte profonde » ou « Tham Loup », abritant d’impressionnantes stalagmites et stalactites.

Après le déjeuner, nous marchons à travers les rizières avant d’arriver au village Hmong de Phathao. De là, si le niveau de la Nam Song est suffisamment haut, nous retournons à Vang Vieng en kayak. Nous nous laissons alors porter par le courant au cœur des formations karstiquesqui s’élèvent majestueusement au-dessus de la rivière Nam Song, des rizières et des villages de la région.

Soirée libre à Vang Vieng, nuit à l’hôtel.

Jour 13:
Dans la matinée, nous prenons la route de Vientiane, la belle capitale tranquille du Laos. Nous découvrons cette ville particulièrement intéressante de par ces nombreux bâtiments datant de l’époque coloniale française. Mais dans un premier temps, nous visitons quelques magnifiques temples bouddhistes de la ville. Nous commençons par le musée religieux de Wat Sisaket afin de mieux comprendre la religion bouddhiste, qui prend une place particulièrement importante au Laos. Ce musée est également le plus vieux temple de Vientiane, ayant même survécu à la guerre des Siams. Ce temple est très intéressant tant d’un point de vue architectural qu’historique. On y trouve près de 8000 statues de Bouddha, de toutes tailles et de tous styles. Puis, nous allons voir leHo Prakeo, qui a abrité le fameux bouddha d’émeraude pendant des années, jusqu’au XVIIIème siècle. Aujourd’hui, il reste un des monuments religieux les plus importants de Vientiane et possède une importante collection de statues de Bouddha retrouvées dans la région. Mais le monument religieux le plus symbolique est certainement le That Luang Stupa, le plus grand stupa du Laos mais également l’emblème national du pays, reconnu à travers le monde entier. Il a été construit pour couvrir un petit stupa dans lequel se trouvait un morceau d’os de la poitrine de Bouddha. C’est dans ce monument que sont célébrées les cérémonies nationales Bouddhistes. Pour finir la matinée, nous montons au sommet de « l’arc de triomphe laotien », le Patouxay. Il a été construit récemment en commémoration des personnes décédées pendant les guerres passées.

Nous passons l’après-midi à déambuler à travers les nombreuses allées du Parc des Bouddha. Ce site énigmatique datant de 1958 abrite des centaines de sculptures de ciment bouddhistes et hindoues.

Nuit à l’hôtel à Vientiane

Jour 14:
Journée d’excursion dans la réserve de Nam Ngum située à une centaine de km au nord Vientiane. Sur la route, nous nous arrêtons dans le village Hmong de Ban Lak, pour s’imprégner de leur culture et apprendre à connaître cette ethnie importante du Laos. Nous pouvons également en profiter pour visiter le marché du village et éventuellement goûter à quelques délicieux fruits tropicaux.

Nous visitons ensuite le site archéologique de Vang Xang construit aux temps de l’empire Mone-Khmère entre le VIIIème et le XIème siècle.

Nous arrivons à la réserve vers midi, nous prenons notre déjeuner sur un bateau avec une très belle vue sur le lac.

Nous embarquons ensuite à bord d’un bateau sur le lac et partons à la découverte d’un village de pêche sur une île au milieu du lac. Nous observons alors leur technique de pêche traditionnelle et découvrons le mode de vie de ce petit village lacustre.

Sur la route de retour pour Vientiane, nous nous arrêtons au village de Ban Keun, réputé pour sa technique traditionnelle d’extraction du sel. Après la visite de ce site, nous nous dirigeons vers le marché de Dong Makkhai où l’on peut trouver de nombreuses curiosités, notamment une variété impressionnante d’insectes à grignoter. C’est sur ce marché que les habitants des villages des alentours venaient aussi vendre des animaux sauvages.

Soirée libre et nuit à l’hôtel à Vientiane

Jour 15:
Après un petit-déjeuner matinal, nous partons pour les fameuses grottes de Konglor.

Après 5 heures de route, nous entrons dans le superbe territoire sauvage de la zone nationale protégée de Phou Hinboun. Forêts tropicales, cours d’eaux sinueux et pics karstiques extraordinaires nous entourent. La rivière Hinboun disparaît au creux d’une des magnifiques falaises calcaires pour finir dans les impressionnantes grottes de Konglor sur plus de 7 km de long !

Après le déjeuner nous nous aventurons au cœur de la falaise et naviguons à bord d’un bateau sur la rivière Hinboun lors d’une croisière souterraine dans un cadre irréel.

Soirée libre et nuit à l’hôtel à Thakhek.

Jour 16:
Nous partons en direction du Sud du Laos. Après 3 heures de route à travers les paysages magnifiques de forêts et de formations karstiques qui s’élèvent gracieusement autour de nous, nous arrivons au petit village authentique de Ban Nateuy. Ce village, situé à quelques kilomètres de Savannakhet, est réputé pour ses diverses cultures de fruits et légumes. Nous pouvons alors nous balader à travers les champs de plantations et découvrir les produits typiques de la région. Le sel est un des produits du village. Dans cette région, le sel est produit par l’eau souterraine de la terre, qui en contient même plus que de l’eau de mer. Si les conditions nous le permettent, nous pouvons visiter la fabrique de sel ouverte dans le village depuis 1978.

Nous reprenons la route pour nous arrêter à That Ing Hang, le deuxième plus important sanctuaire du Laos. Ce magnifique lieu religieux daterait du XVIème siècle. La légende dit que Bouddha s’y serait arrêté pour se reposer contre un arbre (d’où le nom du lieu, « Ing » signifiant « reposer » et « Hang », « arbre »).

Nous continuons notre route vers Savannakhet, où nous nous arrêtons pour le déjeuner.

Nous prenons le temps de visiter le Musée du Dinosaure, particulièrement intéressant à Savannakhet. Nous pouvons ainsi y voir des ossements et des empreintes de dinosaures ayant été retrouvés dans différents sites de la région de la ville. Les paléontologues ont identifiés la présence passée d’au moins 3 types de dinosaures, le Pode, l’Iguanodon et le Sauropode.

Nous reprenons la route pour Pakse.

Soirée libre et nuit à l’hôtel à Pakse

Jour 17:
Nous partons à la découverte du plateau des Boloven, qui abrite de superbes cascades et est particulièrement réputé pour ses plantations de café et de thé. Cette région était peu exploitée avant que les colons français arrivent au cours du XXème siècle et commencent à planter des caféiers, qui sont restés jusqu’à aujourd’hui. Aujourd’hui encore, le café des Boloven est toujours très réputé. Ses grains, Arabica ou Robusta, sont parmi les meilleurs et les plus chers du monde. Il est ainsi une des sources de revenu majeure des habitants de la région.

Le groupe ethnique le plus important du plateau, est celui des Laven. Boloven, signifie également « patrie des Laven ». Nous aurons l’occasion de visiter ces jolis petits villages où le temps semble s’être arrêté à la rencontre de leurs habitants et la découverte de leurs traditions préservées.

Lors de notre trek, nous traversons des plantations de thé et de café et nous arrêtons dans une ferme pour découvrir le processus de la fabrication de café et thé dans la région.

Nous partons ensuite pour Champassak où nous passerons la nuit à l’hôtel.

Jour 18:
Après le petit-déjeuner, nous partons visiter le temple historique de Wat Phou. Ce site classé au patrimoine mondial par l’NESCO est un véritable joyau de l’art khmer. Le temple est d’abord dédié au dieu hindou Shiva, Wha Phou est un « temple montagne » situé dans les mystérieux monts Pasak recouverts de jungle. Les édifices encore visibles datent des Xe aux XIIe siècles, mais les premiers temples y furent construit à partir du Ve siècle !

Nous passons la matinée à flâner dans ce temple préangkorien sacré où la nature s’est imposée pour créer une parfaite fusion avec les monuments.

Retour à Champassak d’où nous traversons à nouveau le Mékong pour arriver à Ban Mouang où nous attends un tuk-tuk pour partir en direction de Ban Hat Xay Khoun. De là, nous prenons un bateau qui nous emmène sur le Mékong à travers les 4 000 îles. A cet endroit, le Mékong est le plus large de son long cours, il atteint parfois plus de 14 km de largeur pendant la saison des pluies. Durant la saison sèche, le fleuve se rétrécie et laisse alors paraître des milliers de petites îles à sa surface, d’où le nom de la région.

Nous nous arrêtons sur une des nombreuses plages intouchées d’une des îles pour déjeuner. Nous en profitons alors pour nous baigner dans le Mékong ou même essayer de pêcher !Nous remontons à bord de notre barque en direction de l’île de Don Khone. Il s’agit d’une des rares îles habitées de la région. Le temps semble s’y être arrêté, un endroit idéal pour se relaxer. Le reste de la journée est libre et nous avons le choix de plusieurs activités : traversée des petits villages, à pied ou à vélo, découverte les nombreuses chutes d’eau qui entourent l’île. Nuit sur l’île.

Jour 19:

Les eaux du Mékong du sud du Laos est une des rares régions où il est encore possible d’observer les Dauphins d’Irrawaddy, en espère rare en voie d’extinction. Nous partons pour une petite croisière sur le Mékong, à la frontière avec le Cambodge et tentons de voir un de ces mammifères particuliers. Même s’ils sont très timides et ne remontent à la surface que pour respirer, il n’est pas rare d’en voir pointer le bout de leur nez, surtout entre Octobre et Mai.

Nous continuons enfin notre balade en bateau pour rejoindre les impressionnantes cascades de Veunkham, les plus larges d’Asie du Sud-Est.

C’est dans ces paysages magnifiques que le voyage touche à sa fin… Transfert pour Udon Ratchathani en Thailande, où nous prenons notre vol intérieur pour rejoindre Bangkok avant de repartir pour la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bottom Ad [Post Page]