Full width home advertisement

Post Page Advertisement [Top]

Jour 1:
Arrivée à Manille, capitale des Philippines, un archipel de 7 107 îles que nous allons découvrir lors de ce séjour complet de 3 semaines. Accueil à l’aéroport par notre guide, présentation de notre voyage et transfert à l’hôtel dans la vieille ville de Manille, Intramuros. Selon horaire d’arrivée, balade dans la vieille ville. Nuit à l’hôtel dans une maison coloniale espagnole.

Jour 2:
Nous prenons la route en direction du nord, à travers la grande île de Luzon, pour accéder à la cordillère centrale jusqu’à la petite ville de montagne de Banaue, dans la province Ifugao.

Les tribus Ifugaos, jadis guerriers coupeurs de têtes, sont aujourd’hui surtout connus pour être les maîtres d’œuvre de ces somptueuses rizières en terrasses classées en 1995 au patrimoine mondial par l’UNESCO, dont la construction remonte pour certaines à plus de 2000 ans. Creusées sur les flancs des montagnes et s’élevant vers le ciel, elles constituent des paysages magnifiques que nous allons découvrir par un trek de trois jours. Nuit en hôtel à Banaue.

(véhicule privé, 9 à 11 heures de route)

Le trek est de niveau 2, sur chemin facile, avec un effort plus important le deuxième jour. Bonne condition physique nécessaire, pas besoin d’expérience particulière. Nous pouvons laisser nos affaires (sac principal) à Banaue en sécurité à l’hôtel afin de ne conserver que le minimum nécessaire pour les 3 jours de trek. Nous disposons d’un porteur pour trois personnes, pour nous accompagner durant notre parcours.

Jour 3:
Nous rencontrons notre guide qui nous accompagnera durant le trek, et après le petit-déjeuner, nous découvrons un joli point de vue sur les rizières en terrasses de Banaue, à 4 kilomètres au nord de la ville. Nous prenons ensuite la route de Mayoyao pour accéder au point de départ de notre trek : le village de Kinakin. Nous marchons environ 2 à 3 heures pour arriver au petit village de Cambulo, perdu au milieu des montagnes. L’ambiance du village est calme, authentique et fascinante.

Les maisons traditionnelles Ifugao sont des huttes en bois élevées par quatre piliers, avec une seule pièce à laquelle on accède par une échelle. L’entrée est surmontée d’ornements rituels (chang-git) en exergue. Au centre des quatre piliers, sous la zone habitable, un cercle de cendres indique l’emplacement de ce qui serait chez nous une sorte de salon convivial. La famille s’y retrouve le soir autour du feu pour y tenir conseil et se raconter les histoires courantes du village. Nous passons l’après-midi à profiter de l’ambiance du village. Balade libre aux alentours, et baignade rafraichissante dans la rivière où s’amusent les enfants à la sortie de l’école. Nuit au village chez l’habitant ou en guesthouse locale.

Jour 4:
Nous poursuivons notre découverte du pays des rizières Ifugao, en marchant deux heures environ jusqu’au village de Batad et son spectaculaire amphithéâtre de rizières.

Le dédale de murs qui bordent chaque champ, guide l’œil vers l’horizon par des lignes serpentines, révélé à la sortie d’un labyrinthe de sculptures pariétales gravées sur les flancs de ces montagnes isolées. Ces rizières sont ainsi cultivées depuis deux millénaires avec un savoir-faire transmis de génération en génération. Tout est cultivé à la main uniquement. La culture du riz est omniprésente, le peuple Ifugao lui doit sa survie depuis des siècles. Les rizières sont construites par endroits à une altitude allant jusqu’à 1500m. Au-delà, le riz ne pousse plus aisément.

Depuis Batad, nous descendons un chemin qui serpente entre les montagnes pour accéder à la très belle cascade de Tappia. Son débit souvent puissant projette une écume rafraichissante qui a permis à une jungle verdoyante de pousser sur les parois qui l’entourent. Baignade possible dans la rivière, et détente avant de remonter jusqu’au village.

Nuit au choix en guesthouse ou dans une maison traditionnelle Ifugao, avec une vue magnifique sur l’amphithéâtre.

5 heures de marche environ, avec un effort pour important pour la remontée depuis la cascade.

Jour 5:
Pour terminer notre trek, une belle balade de deux heures sur un chemin de traverse nous mène jusqu’au village de Banga’an, qui est un très beau site de rizières classé à l’UNESCO. En contrebas de la route de Mayaoyao, les étages de rizières gravissent la pente en encerclant le village de lignes harmonieuses et géométriques.

Les rizières sont toujours impressionnantes, le moment le plus beau est certainement peu avant la moisson, vers le mois de mai. Certains villages effectuent une moisson deux fois par an. La période qui lui succède est également très belle, les rizières sont en phase de nettoyage avant de replanter, et l’on peut voir l’eau des milliers de terrasses miroiter comme un dallage de glaces où viennent se refléter les couleurs du ciel.

Retour à Banaue pour récupérer nos affaires, puis route vers la ville de Bontoc. Nous entrons dans une province différente (mountain province, dont Bontoc est la capitale) principalement peuplée par les communautés Igorot. Nous visitons le petit musée de Bontoc avant de poursuivre notre route pour jusqu’à Sagada.

(3 heures de route environ jusqu’à Sagada en véhicule privé)

Jour 6:
L’ambiance de ce village de montagne est étonnante et tranquille, des petites maisons de bois s’étalent sur les versants recouverts de rizières et de résineux. La température y est fraiche et agréable, on oublierait presque que l’on est dans un pays tropical, l’univers insulaire des Philippines que nous découvrirons bientôt, composé de milliers d’îles paraît être la réalité d’un autre univers. Le matin, nous découvrons les grottes de Sumaging, et des caves funéraires. Ces lieux insolites sont impressionnants, l’entrée de la grotte est bordée par des dizaines de cercueils accrochés à la paroi. Selon les croyances des communautés Igorots, les esprits des anciens habitent les roches et falaises de la montagne, leur souhait est de reposer dans ceux lieux isolés afin de les rejoindre dans l’au-delà.

Nous prenons la direction du sud jusqu’à Baguio en prenant la belle route panoramique « mountain highway » qui est la plus haute des Philippines. Déjeuner à Baguio, puis route jusqu’à Tarlac, au pied du volcan Pinatubo ! Nuit à l’hôtel à Tarlac.

Jour 7:
Nous sommes au pied du magnifique volcan Pinatubo. Après environ une heure de route en 4x4, un trek d’environ 2 heures de marche nous mène jusqu’au cratère. Le Pinatubo est devenu célèbre en 1991 puisqu’il s’est réveillé par une éruption d’une grande ampleur après avoir été endormi pendant 500 ans ! Recouvrant les environs de l’île de Luzon de cendre, cette éruption dévastatrice a eu lieu il y a plus de 20 ans, et la végétation a déjà depuis longtemps recouvert les pentes et le cratère du volcan. Les terres de la région sont habitées depuis plus de 4 000 ans par le peuple Aeta, mais l’éruption de 1991 a mené beaucoup de ses habitants à se déplacer dans d’autres provinces voisines. Elle a même entrainé la fermeture de deux grandes bases militaires américaines situées à Clark, et a fait perdre au volcan 200 mètres d’altitude (aujourd’hui à 1 485 m), le relief du volcan a été fortement modifié par l’éruption. L’ascension du Pinatubo est un très beau trek, en raison de la vue spectaculaire sur le lac de cratère aux eaux étrangement turquoise, parfois laiteuses ou miroitantes des sommets escarpés qui l’entourent. La caldeira est magnifique, on peut même se baigner dans le lac de cratère !

Au retour, nous pouvons nous détendre avec un bon massage de relaxation avant de rejoindre notre hôtel. Nuit à Tarlac.

Jour 8:
Route pour Manille et vol intérieur pour Dumaguete, petite ville provinciale et universitaire située au sud de l’île de Negros, au cœur de l’archipel des Visayas, pour un complet changement de décor ! Nous allons à présent découvrir un visage tout à fait différent des Philippines, son univers insulaire composé de milliers d’îles ! Nous découvrons l’ambiance de cette petite ville sympathique, avant de nous embarquer sur un bateau rapide pour l’île de Siquijor (40 minutes environ). Transfert à notre hôtel sur la côte ouest de l’île. Nuit à l’hôtel sur la plage.

Jour 9:
L’île de Siquijor est une île tranquille, entourée de mystères et de croyances par les Philippins : esprits, guérisseurs, sorciers, magie et légendes y sont associés à l’île, mais l’île possède aussi de très beaux paysages, de plages et de forêts !

Nous partons à la découverte de cette île insolite, en visitant les belles églises de l’époque coloniale espagnole, notamment l’église et le couvent de Lazi, au sud de l’île, un des plus anciens et plus grands des Philippines, construit en 1887.

Dans la partie centrale de l’île se trouvent de belles montagnes recouvertes de jungle. Nous accédons aux chutes d’eau de Cambugahay aux eaux rafraichissantes pour une baignade délicieuse en pleine nature. Notre visite nous mène au vieux Balete, un arbre immense et majestueux, vieux de plus de 400 ans, considéré comme enchanté dans toute la province. Une source d’eau pure s’écoule de sous ses racines pour former un bassin et le lieu est dit habité par de nombreux esprits selon les croyances locales.

Nous poursuivons notre visite jusqu’à la belle plage de Salagdoong, et retournons en fin de journée à notre hôtel. Nuit à l’hôtel sur la plage à San Juan.

Jour 10:
Journée libre de repos pour profiter du cadre de notre resort sur une belle plage de sable blanc. Nuit à l’hôtel à San Juan Siquijor.

Jour 11:
Nous prenons le matin un bateau rapide de Siquijor à Tagbilaran, petite ville de province située surl’île de Bohol. Cette île possède de nombreux sites naturels et historiques fascinants que nous découvrons au cours d’une journée d’excursion.

Historique, puisque c’est par les îles des Visayas que les conquistadors espagnols débutèrent leur conquête de l’archipel. En témoignent de nombreuses églises coloniales magnifiques, ainsi que le lieu commémoratif où eut lieu en 1565 le rituel d’alliance de sang entre Lopez de Legazpi et le roi local Datu Sikatuna. Parmi les églises de Bohol, nous visitons celle de Baclayon, une des plus anciennes et des plus belles du pays datant de 1595 et construite en pierre de corail !

Nous découvrons aussi le patrimoine naturel très riche de l’île de Bohol, avec les « chocolate hill » devenues l’emblème de l’île. Ces centaines de collines formées il y a 2 millions d’années par une accumulation de coquillages et de coraux forment un paysage magnifique. Recouvertes d’une jungle verdoyante durant la saison des pluies, la végétation qui les recouvre brunit à la saison sèche pour leur donner une couleur de chocolat, d’où leur surnom de collines de chocolat.

Nous observons ensuite les tarsiers dans le centre de préservation. Il s’agit du plus petit primate, un animal nocturne fascinant et quasiment éteint (Il n’en survit plus principalement qu’aux Philippines et en Indonésie) aux grands yeux exorbitants. La tête du tarsier peur faire une rotation à 180 degrés, il se nourrit d’insecte durant la nuit.

Nuit à l’hôtel sur l’île de Pangalo.

Jour 12:
Journée libre sur la magnifique plage d’Alona, sur l’île de Panglao. Nous pouvons profiter du cadre de notre hôtel pour nous détendre et nous baigner sur cette belle plage de sable blanc aux eaux tropicales et turquoise de la mer des visayas. Nuit à l’hôtel à Panglao.

Jour 13:
Dans l’après-midi, nous prenons un bateau rapide (deux heures de traversée) pour l’île de Cebu.Visite de l’île de Mactan, un haut lieu d’histoire aux Philippines, puisque c’est ici que l’explorateur navigateur Magellan fut tué par le seigneur de la guerre Lapu Lapu, un héro national des Philippines. Visite d’une fabrique de guitares, un artisanat réputé à Cebu qui en exporte dans le monde entier. Nuit à l’hôtel dans une maison coloniale espagnole.

Jour 14
Nous prenons un vol intérieur de Cebu à Puerto Princesa, sur l’île de Palawan, située au cœur de la mer de Chine du Sud. Nous prenons une route panoramique à travers le nord de l’île en direction du petit village d’El Nido, situé face au magnifique archipel des Bacuits.

Cet archipel encore très bien préservé possède sans doute parmi les plus beaux paysages d’Asie du Sud-est. Des centaines d’îles recouvertes de jungle plongent leurs falaises vertigineuses dans les eaux bleutées des lagons.

Nous arrivons en fin de journée, nuit à hôtel au village de Corong Corong, idéalement situé sur une petite plage tranquille dans un village de pêcheurs, avec une vue magnifique sur l’archipel, également le meilleur endroit pour apprécier les couchers de soleil sur l’île de Miniloc.

Jour 15
Nous nous embarquons sur un bateau traditionnel des Philippines : le « banca » pour une journée océane à la découverte des trésors de l’archipel des Bacuits ! Nous naviguons d’une île déserte à l’autre, et nous aventurons en kayak dans un double lagon aux dont les eaux d’un bleu profond sont protégées par des falaises de calcaire acérées recouvertes d’une jungle impénétrable. Nous débarquons sur des îles désertes nous nous baigner sur des plages sauvages d’un sable blanc immaculé.

Nage en masque et tubas pour observer la faune et la flore marine de l’archipel avec des récifs de corail et des poissons de mille couleurs. Sur une plage de rêve isolée, nous dégustons un déjeuner barbecue de fruits de mers, poissons frais et viandes grillées. Retour à notre resort sur la plage de Corong Corong en fin de journée.

Jour 16
Nous poursuivons notre aventure dans l’archipel, cette fois en kayak ! Nous pagayons d’une île déserte à l’autre, pour nous baigner sur de belles plages sauvages de sable blanc. Après avoir rejoint une première île sauvage, nous naviguons autour de l’île magnifique de Cadlao dont les montagnes au relief impressionnant et plongeant dans la mer donnent au paysage toute sa beauté de Nouveau Monde.

Cette balade en Kayak est une des façons les plus agréables pour découvrir l’archipel, au plus proche de l’eau et de la nature, nous avons le temps d’admirer le paysage et de nous imprégner de sa beauté. Nous restons le soir sur une plage sauvage de Cadlao pour admirer le coucher du soleil et y dîner autour du feu. Retour en bateau pour notre hôtel le soir. Nuit à l’hôtel Corong Corong.

Jour 17
Journée libre à El Nido. Nous pouvons nous balader sur la plage, nous reposer, ou nous baigner à la plage de Marimegmeg. Nuit à notre hôtel à Corong Corong.

Jour 18
Nous partons pour une longue traversée extraordinaire en bateau d’El Nido jusqu’à Coron ! Ce trajet en bateau nous permet de réaliser une grande traversée de Palawan, sans avoir besoin de retourner à Puerto Princesa. D’une durée d’environ 7 à 9 heures, nous parcourons les eaux de lamer de Chine du Sud dans un paysage marin insolite caractérisé par une succession interminable d’îles désertes et sauvages au bout du monde. Nous arrivons dans l’après-midi à Coron Town, sur l’île de Busuanga, au cœur de l’archipel de Calamian.

Nuit à l’hôtel à Coron Town.

Jour 19
Nous découvrons l’archipel de Calamian en bateau en naviguant d’île en île. Ce groupement qui fait partie du nord de Palawan, a beaucoup de caractère, notamment en raison de la magnifique île de Coron dont le relief mystérieux donne au paysage une beauté sauvage émouvante. L’île est la propriété des tribus Tagbanwa, et l’accès est interdit aux voyageurs dans la plus grande partie de l’île, sauf à quelques zones limitées, qui donnent déjà une impression mémorable de son ambiance particulière. Son côté mystérieux provient de ses falaises immenses qui se dressent à l’horizon comme une citadelle imprenable, en raison de ses parois infranchissables recouvertes de jungle et de pics de calcaires effilés qui semblent surgir des profondeurs de la mer. On a l’impression d’être des explorateurs venant de découvrir un nouveau continent, une terre encore inconnue. Nous nous aventurons dans son antre jusqu’au lac de Kayangan, dont nous parcourons l’eau pure et calme lors d’une balade en kayak. Baignades avec masque et tubas sur épaves et jardins de coraux, nous profitons de plages désertes magnifiques pour nous relaxer et nous baigner.

Retour en fin de journée à Coron Town, nuit à l’hôtel.

Jour 20
Nous découvrons d’autres îles de l’archipel de Calamian, en commençant par l’île de Calauit, au nord, où nous pouvons observer sa faune insolite : de nombreux animaux importés d’Afrique du Sud sont très bien intégrés à cet environnement. Girafes et zèbres ou antilopes ainsi que de nombreuses espèces endémiques des Philippines.

Nous explorons d’autres îles et d’autres épaves. Il est difficile de s’imaginer dans ce paysage grandiose et paradisiaque la scène des nombreux navires et avions japonais et américains s’affrontant dans l’archipel durant la Seconde Guerre mondiale. Ce qui explique les nombreuses épaves aujourd’hui particulièrement appréciées par les plongeurs.

Nuit à l’hôtel à Coron Town.

Jour 21

Vol de retour pour Manille puis transfert au terminal international pour prendre votre vol pour la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bottom Ad [Post Page]