Hô-Chi-Minh ville

Hô-Chi-Minh ville
Hô-Chi-Minh ville
Hô-Chi-Minh-Ville (en français avec des traits d'union ; en vietnamien Thành phố Hồ Chí Minh), nommée Saïgon jusqu'en 1975, est la plus grande ville du Viêt Nam, devant la capitale Hanoï. Hô-Chi-Minh-Ville se divise en 19 arrondissements et 5 districts pour une superficie de 2 090 km2 et 7 400 100 habitants (2005). Les arrondissements intra-muros sont numérotés de 1 à 12. S'y ajoutent ceux de Tân Bình, Bình Thạnh, Phú Nhuận, Thủ Đức, Gò Vấp. Les districts suburbains sont Nhà Bè, Cần Giờ, Hóc Môn, Củ Chi, Bình Chánh.

Hô-Chi-Minh-Ville se trouve sur les rives de la rivière Saïgon. Située à proximité du delta du Mékong, cette ville est la métropole du sud du pays. Grand port khmer jusqu'au xviie siècle, sa population d'origine a été rapidement mise en minorité par une colonisation de peuplement viêt. Pendant la colonisation française, elle était la capitale de l'Indochine française (Cochinchine). Après la partition du pays issue de la fin de la guerre d'Indochine, Saigon devint la capitale de la République du Việt Nam (dès 1954). Pendant la guerre du Việt Nam, Saigon était le siège du commandement américain ; son activité économique fut également dopée par la présence de centaines de milliers de soldats américains et son port était embouteillé par l'arrivée d'énormes importations de matériel.

Sa prise par les communistes le 30 avril 1975 marqua la fin de la guerre du Việt Nam (voir chute de Saïgon). La ville fut alors débaptisée au profit du nom du « leader » historique des communistes vietnamiens, Hồ Chí Minh. Néanmoins, de nombreux Vietnamiens continuent à parler de Saigon, du moins en situation informelle. Officiellement, Saïgon n'est qu'une partie (1er arrondissement) de Hô-Chi-Minh-Ville. Elle est encore, de nos jours, le poumon économique du pays.


Source Wikipedia


uperficie: 2 098,7 km²
Population: 6 105,8 mille d'habitants (l'an 2006)
Arrondissements/districts:
- Arrondissements: Arr. 1, Arr. 2, Arr. 3, Arr. 4, Arr. 5, Arr. 6, Arr. 7, Arr. 8, Arr. 9, Arr. 10, Arr. 11, Arr. 12, Tan Binh, Binh Thanh, Phu Nhuan, Thu Duc, Go Vap, Binh Tan, Tan Phu
- Districts: Nha Be, Can Gio, Hoc Mon, Cu Chi et Binh Chanh.

Groupes ethniques: Viet (Kinh), Hoa, Khmer, Cham...

Condition naturelle

Hô Chi Minh-Ville, anciennement connue comme Saigon, se situe entre le delta du Mékong et le sud du Vietnam, à 1 730km de Hanoi et 50km de la mer d’Orient. C'est la deuxième ville en importance au Vietnam après Hanoi.

Lovée dans la boucle de la rivière Saigon, Hô Chi Minh-Ville est sillonnée par des centaines de rivières et d’arroyos. Elle bénéficie donc d’un important réseau fluvial couvrant le delta du Mékong et desservant jusqu’au Cambodge. Le port de Saigon, qui date de 1862, est accessible aux bateaux pesant jusqu'à 30 000 tonnes; il s'agit d'un avantage peu commun pour un port qui se trouve à l'intérieur des terres. Hô Chi Minh-Ville est par ailleurs reliée à Hanoi par la Nationale 1A et par la ligne ferroviaire transvietnamienne. La Nationale 13 transindochinoise passe aussi par la ville. À 7km du centre-ville, l’aéroport international, le plus grand du pays, dessert des dizaines de lignes.

Le climat de Hô Chi Minh-Ville est marqué par deux saisons: celle des pluies, de mai à novembre, amène des précipitations annuelles moyennes de 1 979 mm; quant à la saison sèche, elle dure de décembre à avril. La température annuelle moyenne est d’environ 27,55 ºC, l’hiver étant pour ainsi dire inexistant. Le climat est donc très agréable et propice au tourisme toute l’année.

Culture et Tourisme
Hô Chi Minh-Ville constitue le centre vibrant du Sud du Vietnam. C’est ici que l’écriture nationale, le quoc ngu, a été popularisée et qu’a été imprimé le premier journal. La naissance et le développement de la presse, des éditions et des écoles, le contingent d’intellectuels, les activités et échanges littéraires ou artistiques, ont fait de Saigon une ville de grand rayonnement culturel.

Malgré son histoire relativement récente et ses quelque 300 ans d’existence, Hô Chi Minh-Ville possède de nombreux ouvrages architecturaux dignes d’intérêt, marqués par des origines sino-vietnamo-européennes; parmi eux: la Maison aux Dragons (Nha Rong), le temple des Ancêtres du pays (Quoc To), le palais de la Réunification, le théâtre municipal, la poste centrale, des pagodes anciennes et des églises catholiques (Notre-Dame, Huyen Sy, Thong Tay Hoi, Thu Duc...) et les tunnels de Cu Chi.

Le tourisme représente une ressource économique importante pour cette cité trépidante qui attire jusqu’à 70 % des visiteurs du pays. D’ailleurs, en vue d’un développement constant du tourisme, la ville entreprend des travaux de réhabilitation et de restauration des monuments historiques, investit dans les musées, la conservation des valeurs traditionnelles à travers les fêtes et les rituels, ainsi que dans les cultures de la région des vergers et des villages d’horticulteurs.

Au cours des derniers siècles, Saigon soit la perle de l'Extrême-Orient, était connue par ses échanges commerciaux avec la Chine, le Japon et des marchands occidentaux qui remontait la rivière de Saigon jusqu'à l'île de Pho. De nos jours, Hô Chi Minh-Ville n'est pas seulement un centre commercial mais aussi scientifique, technologique, industriel et touristique.
Share on Google Plus

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire