Vung Tau Histoire

Vung Tau Histoire
Vung Tau Histoire
Vũng Tàu, ou Vung Tau, anciennement Cap Saint-Jacques, est une ville du sud du Viêt Nam. Population en 2005 : 240 000. C'est le chef-lieu de la province de Bà Rịa-Vũng Tàu et une destination touristique célèbre au Viêt Nam. La ville s'étend sur 140 km², comprenant 13 quartiers urbains et un village.

La ville est située au sud du Viêt Nam, à l'extrémité d'une petite péninsule. Elle a toujours été traditionnellement un port maritime significatif, particulièrement pendant la période de la colonisation française. Le gouverneur français de l'Indochine, Paul Doumer (plus tard Président de la République française), fit construire un manoir, La Villa Blanche (en vietnamien : Bạch Dinh) au Cap Saint-Jacques, qui reste toujours un repère visuel de la ville. Le village de Vung Tàu fut fondé en 1822 par les soldats du roi Nguyên et leurs familles. Le roi donna aux soldats le terrain en récompense pour avoir libéré la région infestée de pirates malais. La ville de Vung Tau fut fondée par le gouverneur français sous le nom de Cap Saint Jacques.
Share on Google Plus

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire