Full width home advertisement

Post Page Advertisement [Top]

Tablettes de bois de la dynastie nguyen (patrimoine documentaire de l'humanité)
Tablettes de bois de la dynastie nguyen (patrimoine documentaire de l'humanité)
Sous le règne des Nguyen (1802-1945), du fait de la nécessité de vulgariser les normes sociales et les articles de loi obligatoires, et, en même temps, de faire connaître la vie et le règne des rois, et la carrière des seigneurs, ainsi que les événements historiques, la Cour impériale a autorisé que de nombreux ensembles d’ouvrages d’histoire et d’œuvres littéraires sont gravés sur bois et imprimés pour être diffusés, ce qui ont contribué à l’avènement d’un type particulier de support, la tablette de bois. Il s’agit de pièces d’origine, réalisées en un seul exemplaire.

Dans le Registre UNESCO de la Mémoire du Monde, les Tablettes de bois de la dynastie des Nguyen ont été évaluées comme suit:

Les 34.555 plaques de bois de la dynastie des Nguyen ont aidé à enregistrer documents officiels et historiques ainsi que des livres classiques et historiques. Leur valeur est à la fois documentaire et artistique. Leur technique représente de plus une étape importante dans le développement de la sculpture sur bois et l'impression au Vietnam. Leur importance et leur grande valeur ont encouragé les dynasties féodales et les autorités de l'Etat d'accorder une attention considérable à la préservation de ces documents à travers les âges.

La tablette de bois est une tablette sur laquelle des textes, écrits en chinois, ou en vietnamien transcrit à l’aide de caractères chinois, sont gravés à l’envers, conformément au procédé d’impression de livres qui avait cours à l’époque des Nguyen. Ces 34.555 tablettes sont actuellement conservées au Centre national d’Archives No4, qui relève du Département vietnamien des Documents et Archives de l’État. Figurent notamment parmi elles des annales officielles et des œuvres historiques compilées sous le règne des Nguyen, ainsi que des livres classiques et des planches gravées provenant du Temple de la Littérature, à Hanoi. Il s'agit de documents très importants, considérés comme un trésor national, avec 152 titres de livres répartis dans 9 domaines tels que: histoire, géographie, affaires militaires, législation, prose et poésie, religion - idéologie - philosophie, langue - littérature, socio-politique, culture - éducation.

Le Bureau d’Historiographie (créé en 1820 sous le règne de Minh Mang) était chargé de la recherche, de la mise au point rédactionnelle, de la gravure et de l’impression quant à ces types de livres. Il a mené des recherches parmi les livres anciens et les annales impériales - dans lesquelles étaient consignées les faits et gestes de l’empereur et les activités des rouages de l’administration féodale à l’époque de la dynastie de Nguyen, a compilé les manuscrits, puis les a fait graver et imprimer en livres. Outre les documents officiels et ouvrages d’histoire de la dynastie des Nguyen, figurent des livres classiques et historiques transférés, sous le règne de Minh Mang et Thieu Tri, du Temple de la Littérature, à Hanoi, au Collège impérial, à Hue. En 1960, elles ont été transférées à Da Lat, où ils ont été gérés et conservés par le service des archives.

Les tablettes de bois gravées sont des pièces d’origine, celle-ci étant clairement indiquée au stade de la création. La plupart d’entre elles ont été réalisées par la Cour sur la base de documents officiels, qui étaient vérifiés avec soin et gérés par des organismes de l’État à travers différentes périodes historiques. Étant donné ces caractéristiques importantes, les tablettes de bois étaient considérées à l’époque féodale comme trésor national. Seuls le personnel du Bureau d’historiographie et les personnes autorisées pouvaient y accéder. On ne pouvait graver des livres que sur ordre de l’empereur. En ce qui concerne le procédé d’exécution de ces planches gravées, il est rigoureux et exigeant beaucoup de temps et d'effort.

Pour manipuler les dossiers, le Bureau d’Historiographie a dû recruter des sculpteurs qualifiés venus des colectivités célèbre dans le métier de sculpture sur bois dans l’ensemble du pays. La technique de sculpture est entièrement manuel. Les mots gravés sur bois contiennent tout l'enthousiasme de chaque travailleur. Fort délicate et pointue, chaque tablette n'est pas seulement un dossier précieux, mais aussi une œuvre d'art originale.

Selon certains documents, la plupart des tablettes de bois sont faites avec du bois de plaqueminier et de l’arbre de nha dong. Ces bois correspondent parfaitement à la gravure. Ils sont à la fois doux mais résistants, faciles à graver mais solides, et surtout, ils gauchissent peu. Par conséquent, à travers des centaines d'années, les tablettes de bois ont été encore en bonne condition physique. En outre, les bois de poirier et de pommier sont également utilisés pour graver des tablettes de bois.

Les tablettes de bois sont une source historique fiable sur laquelle on peut s’appuyer pour étudier, comparer et examiner les matériels historiques pertinents en vue d’améliorer encore la recherche historique au Vietnam. Il existe de nombreuses planches gravées précieuses et rares, notamment : Dai Nam nhat thong chi (Histoire de l’unification du Grand Vietnam), Dai Nam thuc luc (Annales royales du Grand Vietnam), Kham dinh Viet su thong giam cuong muc, Kham dinh Dai Nam hoi dien su le... Parmi elles, on peut aussi faire état de poèmes et écrits littéraires composés par certains empereurs eux-mêmes, tels Minh Mang, Thieu Tri et Tu Duc.

Ces planches gravées constituent des documents particulièrement précieux et rares pour le Vietnam, voire pour le monde. Néanmoins, ce type de support d’information n’a pas été utilisé de manière généralisée depuis l’effondrement du régime féodal. En ce qui concerne le contenu: De nos jours, les planches gravées telles que celles-ci, qui étaient utilisées pour consigner la documentation officielle et l’histoire des dynasties féodales, sont très rares dans le monde. Elles ont été créées pour rendre compte du fonctionnement du système administratif féodal et relater les faits et gestes des grandes figures historiques.

Le 30 juillet 2009, les Tablettes de bois de la dynastie des Nguyen ont été reconnus en tant que patrimoine documentaire de l’humanité lors de la réunion de trois jours (du 29 au 31 juillet 2009) à Bridgetown (La Barbade) dans le cadre du Comité consultatif international (CCI) de l'UNESCO. Ils sont devenus la première entrée du Vietnam dans la liste de l'UNESCO du Programme Mémoire du monde. Les Tablettes de bois de la dynastie des Nguyen sont des documents particulièrement rares du Vietnam ainsi que du monde entier.


Source http://www.vietnamtourism.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bottom Ad [Post Page]