Full width home advertisement

Post Page Advertisement [Top]

Le village de faire le chapeau en feuilles de latanier se trouve au bord de la fleuve Nhu Y, au village Phu Ho, au district Phu Vang, à la province Thua Thien Hue. Ce village est le berceau du chapeau “bai tho” - un outil typique des femmes de la réfion Hue.

Cette profession porte la beauté traditionnelle, ne pas destiné seulement aux femmes. Les hommes le font aussi tels que flotter et polir le bord, fabriquer le cadre du chapeau. Chaque fil de bambou est flotté en 16 brins. Quel magnifique! et puis, ils les courbent en un cercle. Les femmes repassent les feuilles latanier. Ces feuilles sont sélectionnés minutieuses par les femmes. Les feuilles restent le couleur vert sont mieux. En couvrant ces feuilles, les artisans doivent habile pour que les feuilles ne soient pas trop empilés. Un beau chapeau contient les 2 éléments fin et mince. Après de confectionner en cousant à grand points, ils revêtissent des nappes d’huile sur ce chapeau et sèchent au soleil. Particulièrement, en mettant un poème dans les chapeaux, les artisants de la région Hue créent un trait romantique pour leurs oeuvres.

Dans les années 60 de XXè siècle, M. Bui Quang Bac - un artisan de faire le chapeau en feuilles de latanier à Tay Ho, pose la pensée de presser le poème entre les deux feuilles pour élever la beauté et l’esprit des chapeau Hue. De plus, les artisans dessinent encore les images de style Hue sur les chapeaux tels que la pagode Linh Mu, le pont Truong Tien, un bateau sur la fleuve Huong,...

Le chapeau en feuilles de latanier sont propagés tout les coins de Viet Nam. Il devient le symbole des femmes et de la région Hue.


Publié par Anh Nguyen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bottom Ad [Post Page]